Mon Carnet Déco

Mon Carnet Déco

organisation repas

Organiser ses repas et prévoir ses menus


Pourquoi et comment prévoir ses menus à l’avance + 2 fiches menus différentes à imprimer

Bonjour à vous,

Qui n'aimerait pas faire des économies, gagner du temps et de la tranquillité d'esprit, et en plus, faire du bien à la planète...

Utopie? pas nécessairement.

Je vous parle de la prévision des menus sur la semaine...

 

 

Pourquoi et comment prevoir ses menus a l avance 2 fiches menus differentes a imprimer



Pourquoi prévoir ses menus à l’avance ?

 

 


Comme je vous en ai déjà parlé, je prépare mes menus sur deux semaines pour mon organisation familiale. (Oui, je déteste faire les courses, et ne les fait qu'une fois toutes les deux semaines).



En effet, prévoir ses menus à l'avance présente tous les avantages si dessous :



1. Les économies : c'est mon plus gros constat depuis que je prévois mes menus. En effet, la planification des menus permet de préparer une liste de course précise sur les besoins de la famille durant la semaine. On ne note que ce dont on a besoin, ET ON S'Y TIENT. Du coup, finis les achats compulsifs qui arrivent quand on n'a pas de liste.


2. Moins de déchets. En effet, prévoir ses menus à l'avance présente tous les avantages si dessous : "Bon, je vais acheter ça, oh et puis ça, on ne sait jamais, et puis ça, si jamais on a des invités...". Vous reconnaissez ? Du coup, qu'est-ce qui se passe quand on arrive à la fin de la semaine: on jette, parce que finalement, on n'a pas eu d'invités, et ce truc, en promos, et bien, il n'a pas servi, parce qu'au final, on fait toujours à peu prêt la même chose.

3. La diversité : et oui, quand on n'y réfléchit pas, notre esprit va souvent au plus rapide, et du coup, on achète toujours la même chose, et quand on ouvre le frigo, et que l'on voit les ingrédients pour les fameuses Carbonaras, et bien, on fait... Des Carbonaras, comme très souvent. Alors que si on a pris le temps d'y réfléchir avant, on aurait pu acheter de quoi faire un hachis Parmentier pour changer...

4. La tranquillité d'esprit. Évidemment, puisque tout est prévu ! Je suis d'accord, ça perd un peu de spontanéité, mais je préfère de loin savoir ce que je vais manger demain et après-demain, plutôt que de ne pas savoir quoi faire un soir de grande fatigue. De plus, les choses ne sont pas fixes : si lundi soir, je n'ai finalement plus envie des lentilles prévues au menu, ce n'est pas grave, il suffit d'inverser avec jeudi, parce que décidément, une bonne soupe me tente beaucoup plus.

5. Et bien sûr, prendre une demi-heure à prévoir ses menus le vendredi vous permettra de gagner du temps le reste de la semaine, car on ne se retrouve pas face au dilemme du frigo : qu'est-ce qu'on fait à manger ce soir? On peut même aller plus loin, et se dire que si l'on a prévus de faire un ragoût de bœuf pour vendredi prochain, et que l'on a du temps dimanche, on peut le préparer à l'avance, le mettre au congélateur, et décongeler le matin, comme ça, il ne reste plus qu'à réchauffer.

Pourquoi et comment prevoir ses menus a l’avance 2 fiches menus differentes a imprimer 1



Comment s’organiser pour prévoir ses menus



Déjà, une des idées que j'ai mise en place pour faciliter la recherche d'idées, c'est "les soirées à thème": crêpe, soupes, tartes ou quiches, salade composée... On a qu'à changer les garnitures d'une semaine à l'autre, comme ça, on ne s'ennuie pas, mais on a gagné du temps lors de l'élaboration de son plan de menus.

Ensuite, on prévoit ses menus selon le temps dont on dispose le jour J: et oui, c'est sûre que si l'on rentre tard le mardi soir, on ne va pas se lancer dans la préparation longue d'un poulet rôti avec des frites maisons. Non, ce soir-là, on prévoit un repas rapide à faire, ou à décongeler et à simplement réchauffer.


On peut aussi prévoir un menu invité que l'on puisse garder sur le long terme : j'ai toujours dans mes placards des boites de pâtes à lasagnes déshydratées et de la pulpe de tomates en boite, ainsi que de la viande haché au congélateur pour préparer des lasagnes maison quand quelqu'un vient à l'improviste.


Une autre idée est de se faire un petit carnet "idées de menus" dans lequel on note toutes ses idées et ses envies du moment, comme ça, le jour où l'on cherche quoi manger, on ouvre son petit carnet, et on place ses envies sur le planning.

Et enfin, la dernière astuce, c'est simplement de demander à sa famille ce qu'ils aimeraient manger, comme ça, on fait plaisir à tout le monde, et on s'épargne quelques minutes de recherches.



Alors maintenant, comme toujours, les mises en gardes contre les risques de découragement ou l'envie de trop bien faire en révolutionnant tout :



NON, on ne se lance pas dans l'élaboration d'une longe de thon mi-cuit à la Japonaise quand on est plutôt jambon-purée. J'entends par là que ce n'est pas parce que vous avez décidé de planifier vos menus que vous allez vous mettre à cuisiner plus. Ça ne marche pas comme ça! On pioche d'abord dans les recettes que l'on maîtrise, sinon on se sent débordée, et c'est l'échec assuré, donc la dévalorisation, et on laisse tomber.

 

D’abord, on maîtrise, ensuite, on fait évoluer.


Comme pour toutes choses relatives à l'organisation, il faut adapter cette méthode à son rythme de vie, ses goûts, et ses besoins.



Une dernière idée gain de temps et d'argent : LE DRIVE. AAAHHH, quelle belle invention ! Je fais les courses le matin, et mon mari les récupère le soir en sortant du travail. Finis les crises avec les enfants, et je gère mon budget, puisqu'il est facile de retirer des articles du caddy virtuel si on a dépasser les dépenses prévues.


Et si vous vous trouvez en panne d'idées, je vous propose ici un billet dans lequel vous avez plusieurs idées de repas.



Fiches gratuites à imprimer pour planifier ses menus.



Pour finir, je vous propose deux sortes de fiches à imprimer pour noter vos prévisions de menu.


Elles sont à imprimer au format A4 pour afficher dans votre cuisine, ou bien au format A5 (à sélectionner dans les options imprimante) pour votre planner ou votre bullet journal.

 


La première est une version classique, sur laquelle vous pouvez coller des post-it pour changer vos idées de menus au fil du temps, ou même noter directement sur la feuille, et la réimprimer chaque semaine.

 

Pourquoi et comment prevoir ses menus a l avance + 2 fiches menus differentes a imprimer 2

 


La deuxième est une version Mindmap. Je trouve cette présentation amusante et très visuelle.

 

 

Pourquoi et comment prevoir ses menus a l avance + 2 fiches menus differentes a imprimer 3


Fiche planning menu classique


Fiche menu version mindmap

 



Voilà de quoi se lancer, j’espère que cela vous aura aidé.

 


Je vous dis à très vite !

 

 

http___signatures.mylivesignature.com_54493_181_B024C332F24A718A93D95F2C63E9C0CF.png

 

 

 

 

 

Pourquoi et comment prévoir ses menus à l’avance + 2 fiches menus différentes à imprimer 4

Pourquoi et comment prévoir ses menus à l’avance + 2 fiches menus différentes à imprimer 5

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


25/09/2017
29 Poster un commentaire

L'organisation des menus selon Véronique.

Bonjour à vous !

C’est avec joie que je viens vers vous aujourd’hui, car c’est mon premier article participatif !

Je dois avoir (sûrement comme beaucoup d’entre vous) un petit côté « voyeur ».

 

En effet, j’adore savoir comment font les autres pour s’organiser, qu’est ce qu’ils mangent, et ce billet va rassasier ma curiosité puisqu’il répond à ces deux questions.

C’est un article sur la façon personnelle de Véronique de préparer ses menus à l’avance, et en plus, elle vous joint une liste complète d’idées de plats (on en n’a jamais trop).


Je lui laisse la place avec plaisir.

 

 

stick-2263076_1280 - Copie.jpg



Bonjour à toutes

J'imagine que, comme pour moi, une des tâches qui vous prend le plus de temps, c'est l'organisation des repas.

D'ailleurs, Sandrine l’a évoqué, et j'avoue que depuis 1 mois environ, j'applique la même méthode: je prévois mes menus sur la semaine.



Avoir une liste de repas que l'on aime (ainsi que la famille): il est important d'adapter cette liste à soi (est-ce que je peux cuisiner tous les jours ou pas ? qu'est-ce que je sais et/ou aime faire).

Choisir ses menus de la semaine à venir : choisir ses menus de la semaine à venir :par exemple tel jour, on décide «d'aller à la grande ville» donc on prévoit ce jour-là un resto ou un sandwich (oui, on vit dans une petite ville et de temps en temps, on aime « voir plus grand»))

Noter les menus sur une fiche. (A télécharger gratuitement ici)

Lister les ingrédients qu’on a besoin pour faire ses repas (avec nos fiches recettes)

Compléter sa liste avec ce qui va nous manquer (produit vaisselle, papier wc, etc....)

Et enfin, faire ses courses : vous avez le choix d'aller directement au supermarché (c'est ce que l'on fait, car on va dans un discount et dans une grande enseigne pour tout ce que l'on ne trouve pas dans le discount), d'aller au drive ou de vous faire livrer à la maison.

Et voilà, c'est simple, je dirais que le plus « difficile », c'est d'établir sa liste de menus (pour vous aider, je vous donne la mienne plus bas) et de ne rien oublier sur sa liste de courses avant de partir.


Et après, quel gain de temps (et moins de stress) de savoir à l'avance quoi manger (après, on n’est pas obligé d'être rigide au jour prêt, il m'arrive souvent d'intervertir les jours).

Ainsi, vous pouvez varier vos menus (et ne plus manger tout le temps la même chose)



La liste de menus

 

 

Idées de menu_Page_1 - Copie.jpg



Un grand merci à Véronique pour avoir partagé avec nous sa méthode et ses idées de menus.

Et vous, comment organisez vous vos repas, que mangez-vous ? N’hésitez pas, partagez avec nous !

 

 


Je vous dis à très vite !

 

 

http___signatures.mylivesignature.com_54493_181_B024C332F24A718A93D95F2C63E9C0CF.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


09/03/2015
7 Poster un commentaire

Google+