Mon Carnet Déco

Mon Carnet Déco

Blogueuse: le piège dans lequel je suis tombé…

Bonjour à vous!

 

J’avais prévu de ne rien publier cette semaine, besoin de prendre du recul par rapport à mon blog, besoin de repos…

 

Mais comme je suis quelqu’un qui a besoin de se questionner pour avancer, et que le fait de mettre par écrit ainsi que vos commentaires, m’aident à prendre du recul, je partage avec vous mes réflexions du moment…

 

 

Bureau blanc et doré
 

 

Quand j’ai commencé à bloguer, il y a maintenant presque un an (à quelques jours prêts) j’étais dans un moment assez désagréable de ma vie, je vous en ai déjà parlé ici.

 

Bref, ouvrir un blog était pour moi une façon de m’en sortir, d’avoir la tête dans autre chose.

 

Mon but était le partage, total et entier, de ce que j’aime faire, de ce qui me passionne, de mon univers, et ça a plutôt bien fonctionné. Je vous livre ici un morceau de moi, et c’est certainement ce que j’ai fait qui est le plus fidèle à ce que je suis…

 

J’ai réussi, petit à petit, à me créer une petite communauté, fidèle, et qui échange avec moi, via les commentaires, les réseaux sociaux, et même par mail…

 

J’ai réussi, grâce à ce bébé blog, à faire ce que je souhaitais le plus en l’ouvrant : partager et échanger.

 

La blogosphère étant très vaste, j’ai été plus que touchée de voir que mon univers vous plaisait… Cela m’a grisée…

 

De plus en plus de vues, de partages, de sélections Hellocoton et Inspilia…

 

Je suis loin d’être une blogueuse connue ou reconnue, je n’ai pas cette prétention du tout, mais j’ai trouvé à travers ce blog une certaine reconnaissance à laquelle j’aspirais.

 

Mais, parce que vous l’aurez compris, il y a un MAIS, je me rends compte que j’ai perdu en authenticité.

 

Des articles importants pour moi, des DIY que je  créais pour mon petit chez moi, j’ai commencé à chercher des idées de ce qui pouvait marcher, être le plus vu. Oui, je suis tombée dans ce piège, et j’ai la sensation de m’être perdue en route…. Je ne l'ai pas fait en toute conscience du fait, mais c'est arrivé... J'ai cherché le succès...

 

J’ai cherché à faire des articles qui fonctionnent, et non pas des articles qui me tiennent à cœur. J’ai commencé à regarder ce qui se faisait dans la blogosphère, à vouloir y coller…

 

Bureau blanc et doré 1

 

Ma prise de conscience a été assez récente.

 

Par deux fois, des idées d’article de DIY que j’avais en tête, et que j’avais commencé à réaliser, ont été postés de façon très similaire par une blogueuse que je qualifierais d’influente (oui, deux fois la même, c’est incroyable !!!) et que j’admire.

 

Sur le coup, j’ai été flatté, et me suis dit : « c’est que ça doit être de bonnes idées »…

 

La première fois, j’ai choisi de ne pas publier mon article, pour ne pas être taxée de copieuse, et la deuxième fois, je l’ai quand même publié, même si c’était proche, bien que moins qualitatif que l’autre version…

 

Puis j’ai eu une idée d’article, que j’ai commencé à mettre en œuvre, pour finalement me rendre compte que je retrouvais quelque chose de très similaire dans un magazine…

 

Caroline, du blog Caro Dels, à d’ailleurs parler de  la paternité des idées de DIY dans un article très intéressant… A force de voir des images, elles peuvent ressortir dans notre esprit avec l’impression que cette idée vient de nous, alors que c’est du vu et du revu sur Pinterest (par exemple)…

 

Tout ça pour dire que je me suis retrouvé à faire « du commercial », du vendeur… Du moins, était-ce ce que je pensais…

Je me suis surprise à faire ce que je ne voulais pas quand j’ai commencé ce blog : perdre mon identité.

 

Bureau blanc et doré 2
 

 

Je souhaite donc redresser la barre…

 

Je vais désormais vous proposer des articles qui viennent de moi, et non pas des articles pour lesquels je me pose cette question de savoir si ça va marcher. Je veux vous re-proposer du personnel, de l’authentique.

 

Et je vais essayer de rester en pleine conscience de mes idées, pour vous proposer des billets de créations qui auraient existés même si ce blog n’existait pas.

 

Je vais aussi voir à éventuellement me diversifier un peu pour l’année à venir, mais juste parce que j’ai cette envie de partager avec vous. Je ne veux plus tomber dans cette facilité qui n’en est pas une, que de faire uniquement ce qui marche (en plus, c’est tellement subjectif, "quelque chose qui marche"…), et ne pas retomber dans mes travers de recherche de la perfection, si tant est qu’elle existe.

 

Je veux garder et porter fièrement ma personnalité, qu’elle plaise ou non, mais je ne veux pas passer pour ce que je ne suis pas.

 

Odile Sacoche a d’ailleurs publié un article auquel j’ai adhéré à 100%, et qui est tombé à pic dans cette prise de conscience.

 

Voilà donc ma confession du moment, pas évidente à partager, mais sommes toutes nécessaire vis-à-vis de vous, lecteurs, et de moi.

 

Avez-vous ressenti ce moment où j’ai « basculé » (dans le côté obscur de la force) ?

Avez-vous déjà été tenté par cette facilité de reproduire quelque chose qui fonctionne, et de ne faire QUE ce qui marche ?

 

J’attends vos retours avec impatience et un peu de crainte, je dois l’avouer…

 

Je vous dis à mardi pour fêter les un an du blog, avec une surprise sur laquelle je travaille depuis un long moment : un agenda complet à imprimer gratuitement.

 

A très vite !

 

 

 http___signatures.mylivesignature.com_54493_181_B024C332F24A718A93D95F2C63E9C0CF.png

 

 

 



18/12/2015
76 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2377 autres membres

Google+