Mon Carnet Déco

Mon Carnet Déco

Le cri d alarme des mères épuisées sur France 2 : j ai participé à l émission

Bonjour à vous,

Il y a quelque temps, j’ai eu une proposition dont je ne savais pas ce que je devais faire. Une journaliste m’a envoyé un mail pour me proposer de venir sur le plateau de l’émission « ça commence aujourd’hui », sur France 2, pour parler de mon burn-out maternel.

 

Je n’aime pas du tout m‘exposer, vous le savez bien, je ne partage ici rien de ma famille ou de mes enfants, et l’idée d’être filmé me stressait beaucoup.


Mais, parce qu’il y a un mais, l’idée de parler, à l’échelle d’une émission de télévision, d’un sujet qui me tient tellement à cœur, a pris le dessus. D’autant plus que la journaliste qui m’a contacté par téléphone à plusieurs reprises est d’une bienveillance et d'une gentillesse incroyable. Petit à petit, l’idée fait son chemin.

 

 

CACOMMENCEAUJOURDHUI

 


La raison pour laquelle j’ai parlé de mon burn-out ici, sur mon blog, était de faire connaître ce mal, même pour une seule personne. J’ai tellement longtemps cherché ce qui m’arrivais, car je le répète, ce n'est pas une dépression.

 

Quand j’ai découvert ce qu’était le burn-out, mon soulagement était tellement immense (non, je n’étais pas folle !), que je souhaitais, à mon petit niveau, pouvoir faire la même chose pour quelqu’un d’autre.


Et cette proposition pouvait répondre à ce besoin, cette envie.
C’est pourquoi j’ai accepté. même si je déteste me voir en photo, et pour le coup, encore plus en vidéo.


Ça n'a pas été facile pour moi, j'ai beaucoup stressé et j'ai failli annuler jusqu'à la dernière minute.

 

Ce fut une journée intense en émotions. Entendre ces femmes dire des mots qui auraient pu sortir de ma bouche était à la fois troublant et rassurant. Revoir cette souffrance par laquelle je suis passé, et ainsi voir le chemin accomplis depuis. Être heureuse et fière d’en être sorti, tout en ne regrettant rien de cet épisode, certes douloureux, mais au combien important par rapport à ma vie actuelle.

 

Sur le plateau, bienveillance, quête de compréhension. Je ne regrette pas.Je me suis sentie très proche d'Audrey, j'aurai aimé avoir le temps d'échanger un peu plus avec elle.

 

Mais je suis en peine quand je vois certains commentaires terriblement méchant et sans aucune empathie, qui ont été rédigés sous le post facebook de l'émission. Et je suis également peinée de voir le nombre d'appel à l'aide lancé par des mamans en détresse... Il y  encore du travail pour changer l'image de la maman au foyer. C'est pourquoi il faut continuer d'en parler.


Je vous laisse regarder, mon témoignage arrive en deuxième partie d’émission.

 

 

 





Suite à cette émission, j’ai été contacté par plusieurs mamans, dont une qui m’a dit avoir vu cette émission par hasard, en venant voir sa maman qui la regardait, et avoir enfin découvert de quoi elle souffrait. Comme elle le dit, il n’y a pas de hasard… J’ai donc rempli ma mission, et j’en suis heureuse.



Je vous dis à très vite !

 

 

http___signatures.mylivesignature.com_54493_181_B024C332F24A718A93D95F2C63E9C0CF.png

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



09/10/2017
38 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3077 autres membres

Google+