Mon Carnet Déco

Mon Carnet Déco

Mon mot Totem

Bonjour à vous !

Évidemment, je commence ce post par vous souhaiter ne merveilleuse et excellente année 2017. Je vous souhaite le meilleur, la paix, le bonheur.


Et comme à chaque début d’année, il est souvent de bons tons de se donner des objectifs à réaliser dans l’année, les fameuses bonnes résolutions, que l’on arrive plus ou moins bien à tenir sur la durée.


J’ai commencé par y réfléchir, et à réfléchir à une solution pour être sûre, cette année, de m’y tenir.


Mais étrangement, l’idée de me fixer de nouveau des objectifs qui me viennent à l’esprit tous les ans, m’a paru assez creuse.

 

citation inspirante .


Je me suis demandé ce qui me poussait à choisir ces résolutions ? Pour m’améliorer ? Avancer ? Pourquoi toujours les mêmes, sachant que je ne vais jamais jusqu’au bout. Ne dit-on pas que la folie, c’est recommencer les mêmes actions, en attendant un résultat différent ?

En y réfléchissant bien, j’en ai juste ressorti que tout cela était, à nouveau, et de façon relativement déguisée, une course à la perfection.


Je crois juste, mais je parle pour moi, que toutes ces histoires de « bonnes résolutions » ne sont qu’un prétexte pour devenir plus parfait, mais pas forcément à mes yeux à moi, ce qui serai pour moi moins discutable, mais plutôt parfaite aux yeux d’autrui.


J’ai donc décidé, cette année, de ne prendre aucune résolution. Parce que ça ne me correspond plus. J’aurai la sensation d’être hypocrite avec moi-même.


Par contre, il y a quelques années, j’avais lu l’idée d’une blogueuse (pardon, je ne sais plus qui), de se trouver un mot totem.


C’est-à-dire un mot qui va nous suivre sur l’année.

 

C’est comme une thématique, un code de conduite.

 

Pas de " pseudo " contrats. Un mot, une inspiration que l’on garde à l’esprit dans nos prises de décision, un mot fort, qui retenti en nous. J’aime cette idée, et pour cette première fois, ce mot s'est imposé à moi, je n’ai pas eu à y réfléchir.


C’est Liberté.


Je veux être libre de ma façon de penser, de mes mots, de mes actions.


Mais une liberté envers moi-même : je veux arrêter de m’imposer des choix parce que c’est ce que je pense que l’on attend de moi.


Arrêter de me sentir mal après avoir dit ce que je voulais dire, même si certains ne me prennent pas au sérieux.


Arrêter de vouloir plaire à ceux qui, au final, ne le mérite pas, car ils se sont fait une fausse opinion de moi.


Je ne veux plus m’épuiser à des choses aussi inutiles.


Je veux grandir, je veux apprendre à ne vivre que pour ceux qui sont importants pour moi, et laisser ce que pensent les autres de côté.


Être libre d’être moi.


M’autoriser, à être libre d’être moi. En me détachant du regard de ceux qui ne me font pas avancer.


Car ce n’est pas facile, surtout pour une personnalité aussi timide que la mienne, avec cette envie de plaire qui m’a jusque maintenant guidé.


Mais c’est une fausse piste que de faire les choses pour les autres.

 

Et ce n’est pas le meilleur moyen de convaincre. C’est s’enfoncer dans cette image fausse que les autres, ceux qui ne se donnent pas la peine de voir au-delà, ont de nous.


Je souhaite donc garder ce mot Totem dans mes décisions à venir, et ce sera ma future ligne de conduite : m’autoriser à être libre d’être moi-même.

 


Avez déjà entendu parler de ces mots Totem ? En avez-vous déjà utilisé ?



Je vous dis à très vite !

 

 

http___signatures.mylivesignature.com_54493_181_B024C332F24A718A93D95F2C63E9C0CF.png

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



02/01/2017
56 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2816 autres membres

Google+