Décoration4 astuces pour mieux isoler vos fenêtres

4 astuces pour mieux isoler vos fenêtres

Vous avez l’impression que le froid passe au niveau de votre fenêtre même lorsqu’elle est fermée ? Quand il fait très chaud dehors, vous sentez la chaleur extérieure entrer ? Vous entendez également beaucoup de bruit même si la vitre est close ? Malgré une parfaite isolation des murs, votre façade ne sera pas étanche si ses fenêtres ne le sont pas. Considérant cela, la seule solution est de renforcer l’isolation de ces dernières. Suivez donc ces 4 astuces pour mieux isoler vos fenêtres :

Un bon coefficient de transmission thermique

Premièrement, les performances isolantes d’une fenêtre dépendent à la fois de sa vitre et de sa structure (son châssis). Dans les deux cas, plus le coefficient de transmission thermique (Ug) est élevé et plus l’isolation est faible. Optez alors pour une fenêtre de qualité, avec un Ug aussi faible que possible.

Un bon coefficient de transmission thermique
Source : shutterstock.com

Du côté du vitrage :

  • Oubliez le simple vitrage, dont la vitre unique a un coefficient énorme de 6 W/m².K.
  • Avec ses 3 couches, le double vitrage offre un Ug entre 2,8 W/m².K (air) et 1,2 W/m².K (argon), voire 1 W/m².K avec une couche intermédiaire d’oxydes métalliques.
  • Le coefficient de transmission thermique du triple vitrage avoisine les 0,7 W/m².K, ce qui est excellent. Mais une telle vitre est bien plus lourde et requiert donc une menuiserie adaptée.

Idem pour le matériau du châssis :

  • Naturel et chaleureux, le bois a une valeur U de 0,8 à 0,63 W/m².K.
  • Économique et polyvalent, le PVC se situe entre 1,2 et 0,78 W/m².K. Son isolation est renforcée par la présence d’air dans le châssis.
  • Grâce aux vides d’air dans la structure du châssis, l’aluminium est plutôt autour de 1,5 à 0,8 W/m².K.
  • Les profilés thermiques en acier ont un coefficient entre 2,6 et 1,9 W/m².K.

Une pose parfaitement étanche

Ensuite, la pose doit aussi se faire dans les règles de l’art afin d’offrir une étanchéité optimale. Si votre façade est parfaitement étanche, utilisez le même isolant autour de la structure de la fenêtre : enduit, bardage, fibre de bois, laine de verre ou de roche, polystyrène expansé, etc.

De plus, sur les faces intérieures et extérieures, veillez à poser des joints robustes et nets, qui empêcheront toute infiltration d’air. Si besoin, faites appel à un professionnel.

Une pose parfaitement étanche
Source : shutterstock.com

Installez des volets roulants

En complément de votre fenêtre isolante, vous avez également intérêt à poser des volets roulants. Ce sont les types de volets qui offrent les meilleures performances thermiques – mais aussi phoniques. Ainsi, vous ne craindrez plus le froid la nuit ou en hiver, ni la chaleur en pleine canicule. Et votre facture énergétique diminuera de façon drastique. De plus, le confort de ces volets est indéniable !

Si votre logement n’a pas encore un tel équipement, il est probable que sa façade de dispose pas d’un renfoncement pour un coffre. Dans ce cas, il faut opter pour un volet roulant en rénovation (en aluminium ou en PVC). Son axe enrouleur est déjà installé dans son coffre, qu’il vous suffit de fixer sur la façade. Vous trouverez des volets roulants en rénovation manuels ou électriques, à choisir selon vos préférences. Notez qu’un modèle motorisé se fermera de manière plus fluide et uniforme, garantissant une durée de vie accrue.

Pensez à l’entretien !

Et pour finir, terminons avec un conseil essentiel : entretenez soigneusement vos fenêtres et vos volets. En effet, quelle que soit la qualité et l’étanchéité de vos installations, leurs performances dépendent aussi de leur état. En d’autres termes, vous devez prendre soin de vos équipements pour profiter au mieux de leurs qualités d’isolation et prolonger leur durée de vie.

Nettoyez donc les encadrements de vos fenêtres et éliminez toute saleté pouvant dégrader les joints ou nuire à une bonne fermeture. Enlevez aussi toutes les poussières et éventuels résidus qui se trouvent dans les rails / glissières de vos volets. Enfin, lavez les lames de leurs tabliers avec une éponge et du savon de Marseille.

Cette corvée sera aussi bénéfique pour votre confort que pour vos finances !