DécorationDéco : comment bien rénover un ancien meuble industriel ?

Déco : comment bien rénover un ancien meuble industriel ?

Le charme de l’industriel n’a plus à faire ses preuves dans nos intérieurs. Vintage et intemporelle, la décoration industrielle est le must-have de ces dernières années. Alors, si on oubliait les meubles « d’imitation », souvent bien trop chers et à la qualité qui laisse parfois à désirer pour se tourner vers des meubles authentiques, qui possèdent une véritable histoire ? Mais qui dit ancien, dit rénovation, et ce terme freine beaucoup d’amateurs du genre. Cependant, la rénovation d’un meuble industriel n’est pas si compliquée : au contraire, c’est même un jeu d’enfant. Du temps et un peu d’huile de coude font habituellement l’affaire.

Les meubles indus : savoir les dénicher

Depuis quelques années, les meubles industriels fleurissent dans les petites boutiques d’antiquaires ou chez les brocanteurs. Parfois déjà rénovés, de manière à conserver leur charme d’antan, les tarifs sont souvent excessifs et rebutent beaucoup d’amateurs. Alors, pourquoi ne pas aller dénicher un meuble indu d’occasion et le rénover par soi-même ? Pour les trouver, il ne faut pas hésiter à arpenter les brocantes et vide-greniers : parfois, le coup de cœur est au rendez-vous. Sinon, beaucoup d’anciens garages ou d’usines ferment leurs portes et mettent leurs mobiliers aux enchères. C’est là aussi un bon moyen de mettre la main sur le meuble industriel de vos rêves à un prix dérisoire et attractif. La perle rare n’est pas à tous les coins de rue, mais les annonces entre particuliers sur des sites tels que Le Bon Coin ou eBay sont aussi des niches à bonnes affaires, même s’il faut être vigilant aux arnaques. Il suffit juste d’avoir un peu de flaire et de ne pas être trop pressé. Meuble à clapets, chaise ou vestiaire, le meuble indu idéal pour votre intérieur dort forcément quelque part !

Relooking de meubles dans le style industriel

Rénovation d’un meuble industriel : les 3 grandes étapes

Une fois déniché, le meuble industriel a parfois besoin d’un bon coup de « neuf »… mais pas trop, afin de conserver tout son charme et son authenticité. On oublie donc peintures colorées et idées de DIY folkloriques, et on restaure son meuble dans le respect de son histoire et de ses matériaux.

La majorité des meubles industriels proviennent d’usines et certains même de l’armée. Leurs couleurs — complètement passées parfois — peuvent ne pas plaire : dans ce cas, il suffit de décaper le meuble ou de le poncer afin de retrouver la vraie couleur du métal. C’est le style que l’on retrouve le plus souvent dans l’esprit loft industrialisé. Certains préféreront cependant conserver le style « usé » et vintage de la peinture écaillée, et clairement, ce style entre très bien dans une déco industrielle. Cependant pour ceux qui veulent retrouver l’effet « métal » pur et dur, voici la technique pour rénover son meuble à la perfection.

1/ Décaper ou poncer

Le décapage est la technique la plus rapide. Il suffit de se munir d’un décapant et d’en enduire tout le meuble, en couche assez épaisse et à l’aide d’un pinceau. Le séchage peut parfois prendre du temps, mais lorsque le produit aura fait son effet, il ne suffira plus qu’à ôter la peinture à l’aide d’une spatule.

Autre solution : le ponçage. Une meuleuse ou une brosse métallique feront l’affaire, mais l’étape sera bien plus longue. Cependant, le ponçage présente certains avantages : les détails peuvent être « fignolés » plus facilement et à votre convenance pour un rendu ultra personnalisé.

Dernière solution : si ces deux dernières ne conviennent pas, ou si la peinture déjà présente résiste — ce qui est probable — on peut tout aussi bien faire appel à un professionnel du décapage qui plongera le meuble dans un bain spécial. Produit brut garanti au résultat !

2/ Appliquer de l’antirouille

C’est l’étape cruciale à ne pas louper : après un vrai décapage (ou ponçage), un meuble en métal doit absolument se voir appliquer un produit antirouille. Celle-ci risque de réapparaître si ce n’est pas le cas. Contre la rouille, rien de plus simple : il suffit de se munir d’un antirouille efficace trouvable en magasin de bricolage et d’en enduire le meuble sur toute sa surface en déposant une fine et légère couche. Pour éviter les « traces de pinceau », le mieux est encore de toujours appliquer le produit dans le sens de la longueur, puis de laisser sécher correctement. D’autant plus si votre meuble va aller dans une salle de bain de style industriel.

3/ Le vernis en finition

Pas de meuble indu rénové sans vernis. Celui-ci agira également comme protecteur. Pour cela, il suffit d’appliquer un vernis spécial métal sur toute la surface du meuble pour donner ce côté « fini » et brillant. Si la brillance n’est pas souhaitée, un vernis mat fera tout aussi bien l’affaire et protégera le meuble comme il se doit.

En bref, rien de très compliqué, mais juste un peu d’huile de coude et d’idées. Côté astuces, on peut mettre l’accent sur les étiquettes vintage qui garnissent parfois les anciens meubles industriels : le mieux est encore de les conserver pour plus de charme et d’authenticité dans la déco. Le côté pratique de la rénovation, c’est que l’on peut adapter ses goûts et retaper ses meubles comme bon nous semble. Et les meubles indus n’y échappent pas, alors pourquoi s’en priver ?