DécorationPourquoi faire le choix d'un faux plafond tendu ?

Pourquoi faire le choix d’un faux plafond tendu ?

Installer un faux plafond tendu consiste à disposer une toile en PVC ou autre matière juste en dessous du plafond existant. L’objectif primaire est de dissimuler certains éléments techniques d’une habitation comme des tuyaux ou de l’isolant. Le faux plafond tendu est également une méthode de décoration d’intérieur puisqu’il est personnalisable. Pourquoi installer ce type de faux plafond ? Comme poser un faux plafond tendu ?

Un faux plafond tendu : c’est quoi ?

Un faux plafond tendu est une toile en tissu, polyester, PVC ou polyuréthane qu’on tend directement en dessous du plafond existant. Ce type de plafond se construit uniquement sur-mesure. Pour le fixer, les professionnels mettent en place des rails autour de la pièce, en haut des murs. Les rails (également nommé “lisses”) sont soit en aluminium, soit en PVC. Dans la plupart des cas, ils sont invisibles, mais parfois ils sont visibles sous forme de cornières, ce qui peut ajouter une autre dimension décorative.

Le plénum (espace vide entre le faux plafond et le plafond existant) est suffisamment large pour camoufler et accueillir tous les éléments qu’on souhaite cacher, comme l’isolant, la plomberie, etc. Ainsi, le faux plafond tendu a un rôle purement esthétique. Il est réalisable dans toutes les habitations, qu’elles soient contemporaines, anciennes ou modernes.

À savoir : seuls les professionnels sont en mesure de manipuler et d’installer un faux plafond tendu. Il s’agit également d’une technique onéreuse.

Un faux plafond tendu : c'est quoi ? 
Source : shutterstock.com

Pourquoi en mettre ?

Le faux plafond tendu comporte des avantages esthétiques non négligeables. C’est avant tout un revêtement entièrement personnalisable. On peut choisir un faux plafond doré, effet miroir, argenté, avec des motifs, effet mat ou brillant et de toutes les couleurs. Bien entendu, chaque plafond tendu est réalisé sur-mesure. Les angles arrondis et les recoins biscornus ne sont en aucun cas un frein à la réalisation d’un tel projet.

Si vous souhaitez donner de la profondeur à votre pièce et la moderniser, le faux plafond tendu est la solution. En outre, ce type de travaux ne nécessite pas de gros chantier, ni d’entretien (un lessivage suffit de temps à autre). Le seul point noir au tableau reste le prix. Effectivement, le faux plafond tendu demeure plus onéreux que le faux plafond suspendu.

Pourquoi faire installer un plafond tendu ? Le faux plafond tendu permet de cacher simplement les défauts d’un plafond et les installations électriques. De plus, en abaissant la hauteur de plafond, on évite les déperditions de chaleur. Enfin, le faux plafond tendu est un plafond qui a un rôle isolant. Besoins d’idées pour votre futur faux plafond ? Parcourez les réseaux sociaux et tirez votre inspiration d’Instagram !

Pourquoi en mettre ?   
Source : shutterstock.com

Comment faire un faux plafond tendu ?

Le faux plafond tendu est toujours posé par des professionnels. Ces derniers ont alors le choix entre deux techniques :

  • La pose du faux plafond tendu à froid : pour fixer un faux plafond tendu à froid, il convient de fixer des pièces qu’on appelle des profilés (en PVC, métal ou plâtre) qui seront soit visible sous forme de cornières, soit dissimulées lors de la finition. Ces pièces permettent de maintenir la toile en place. Une fois la toile fixée, le professionnel va se charger de rentrer les bordures dans les profilés, sans oublier le bien la tendre. Ensuite, il installe le harpon et l’enclenche pour conclure la fixation de la toile.
  • La pose à chaud : le professionnel va fixer des crochets ou harpons pour fixer la toile, puis il va chauffer la pièce jusqu’à 50 °C avec un canon à chaleur. La chaleur va assouplir la toile qui une fois accrochée, va se tendre progressivement avec la chute de température au sein de la pièce. Pour appliquer cette technique, on utilise des toiles thermo extensibles.