LifestyleQuelles sont les différentes portes de garage ?

Quelles sont les différentes portes de garage ?

Les portes de garage font partie intégrante de l’esthétique extérieure d’une maison. Il va donc de soi qu’une attention particulière leur est portée, au-delà de la peinture. Afin d’éviter des désagréments, confronter les informations sur les sortes de portes existantes est nécessaire.

Comment choisir sa porte de garage ?

Il faut prendre en compte plusieurs critères dans le but d’opter pour la meilleure porte de garage. Il s’agit d’un accès direct à l’intérieur de l’habitation. Il est donc impératif de considérer :

  • Sa résistance : le matériau doit pouvoir encaisser les chocs et être invulnérable à l’oxydation. Sa dureté, sa composition et son épaisseur permettent de vérifier cela. Les portes en acier restent le choix par excellence ;
  • La maintenance requise : c’est un point important pour la pérennité de la porte. Évitez celles fabriquées avec du bois si vous ne pouvez pas les maintenir régulièrement ;
  • Son niveau d’isolation thermique : il faut supprimer les entrées d’air, surtout en hiver. Elles risquent de causer une hausse des coûts de chauffage. Selon une classification, les portes classées A sont les plus performantes. Faites également attention aux isolants entre les lattes ;
  • Ses dimensions : vous choisissez la porte dont l’étendue correspond à celle de l’entrée ;
  • L’envergure des travaux à mener : certains types de portes requièrent des aménagements conséquents. En outre, cela vous aide à jauger le budget à prévoir en dehors du simple achat ;
  • Son système de verrouillage : la sécurité est une priorité. Une porte de garage qui se ferme optimalement est de mise. Le respect de la condition NF EN 132416-1 est d’ailleurs exigé ;
  • Son système d’ouverture : c’est une question de praticité. Cela étant dit, c’est souvent un point décisif dans l’achat d’un type de porte de garage.
Comment choisir sa porte de garage ?
Source : shutterstock.com

Les différents types de portes

En se basant sur les points susmentionnés, cinq catégories principales de porte de garage se distinguent. Pour un choix non biaisé, leurs points positifs et leurs faiblesses sont exposés.

La porte de garage basculante

Il est sensiblement similaire au portail à enroulement, car il se range au plafond. Les travaux à faire sont minimes et facultatifs. Elle est pratique, s’ouvrant facilement. La porte de garage Doitrand peut alors être un bon choix pour vous.

À votre convenance, l’ouverture est manuelle ou automatique. Cependant, il est déconseillé aux petits garages ou si le plafond est très bas.

La porte de garage sectionnelle ou coulissante

La porte de garage idéale pour vous est celle-ci selon deux conditions cumulatives :

  • Vous disposez d’une surface entière que vous ne destinez à aucune future utilisation ;
  • Une hauteur réduite entre le plafond et le sol.

En effet, une fois coulissée sur ses rails, elle occupe une place conséquente. De ce fait, certains fabricants prévoient un portillon pour les circulations piétonnes. Comparé aux autres portes de garage, son prix est élevé.

Porte de garage pliante

Il s’agit d’une porte qui s’ouvre comme un éventail. Elle se décline dans une multitude de matières, allant du PVC au bois.

Compacte, elle ne déborde pas sur la chaussée. Sa particularité est qu’elle est exclusivement manuelle. En termes de mesures, elle est optimale pour les entrées larges.

Porte de garage battante

Deux panneaux se poussent vers l’extérieur sur des gonds. Le mécanisme est simple, sans prétention.

Il s’agit d’une bonne option pour les garages avec des murs encombrés. Les aménagements ne consistent qu’en des ouvrages basiques de maçonnerie. En revanche, c’est déconseillé pour les propriétés en premier plan sans clôture. L’ouverture risque de gêner.

Porte de garage enroulable ou à enroulement

Ce type de porte présente trois aspects positifs :

  • Il convient aux garages dont l’accès est étroit ;
  • C’est l’alternative la plus conciliante pour les bâtiments dont le garage ouvre sur la voie publique ;
  • Il économise de la place.

La porte de garage enroulable s’ouvre à la façon d’un tapis. Son compartiment de rangement est fixé au plafond. Attention, il faut engager un expert pour l’installation.

Les différents types de portes
Source : shutterstock.com

Faut-il motoriser votre porte ?

Motoriser une porte de garage est un investissement qui mérite réflexion. De nombreux modèles de portes sont conçus pour faciliter l’installation d’un moteur. Il est préférable de jauger les avantages tout comme les inconvénients.

Concernant les avantages, la motorisation vous permet :

  • D’apprécier le confort d’ouvrir son portail à l’aide d’une télécommande ou d’un bouton fixé au mur ;
  • De vous assurer du verrouillage automatique ;
  • De bénéficier d’un détecteur d’obstacles : c’est aussi une obligation. Motoriser sa porte de garage va de pair avec l’installation de cette technologie ;
  • Les lumières s’allument avec l’ouverture.

Au niveau des inconvénients, vous devez noter quelques points tels que :

  • Le prix de la motorisation : la pose est à exécuter avec la fixation de votre porte de garage. Les professionnels déconseillent fortement l’automatisation a posteriori. Cela signifie que c’est un autre budget à prévoir ;
  • Les bruits au déclenchement : le son des frictions entre les roues et les rails peut être inconfortable ;
  • Le coût d’entretien du moteur, fréquemment sollicité ;

À titre sécuritaire, la présence d’une signalisation orange est obligatoire sur un portail motorisé côté rue.