DécorationRepeindre une salle de bain : nos conseils

Repeindre une salle de bain : nos conseils

Peinture glycéro spécifique aux pièces humides ou peinture acrylique ? Repeindre une salle de bain nécessite un minimum de préparation. Entre la sous couche, les couches de peinture, la finition et la couleur à choisir, on en perdrait ses cheveux ! Quel type de peinture est recommandé pour peindre une salle de bain ? Comment peindre sa salle de bain pour une meilleure tenue de la peinture ?

Quelle peinture utiliser pour peindre une salle de bain ?

Il existe deux écoles en ce qui concerne le choix de la meilleure peinture pour la salle de bain :

  • La peinture glycéro : il s’agit d’une peinture à l’huile qui résiste à l’humidité et à la condensation. Néanmoins, cette peinture dégage plus de COV (composés organiques volatiles). Elle est donc plus nocive. Aujourd’hui, la peinture glycéro s’utilise de moins en moins, car elle ne répond plus aux normes écologiques. Son utilisation s’avère pratique lorsqu’on repeint par-dessus une peinture glycéro et qu’on ne souhaite pas poncer le mur.
  • La peinture acrylique : cette peinture se mélange à l’eau, elle est peu odorante, se lave à l’eau et elle est peu toxique. C’est une peinture classique, qu’on utilise dans n’importe quelle pièce de la maison. Moins résistante que la peinture glycéro, la peinture acrylique est plus écologique et plus saine.

Alors, quelle peinture est conseillée par les professionnels ? La majorité des artisans s’accordent sur le fait que la peinture acrylique reste la meilleure option, même pour une pièce humide comme la salle de bain. Ils recommandent toutefois de ne pas lésiner sur le budget et de choisir une peinture de bonne qualité.

Quelle peinture utiliser pour peindre une salle de bain ? 
Source : shutterstock.com

Quelles couleurs privilégier ?

De quelle couleur faut-il peindre sa salle de bain ? Autant vous dire que la couleur est moins importante que la finition. Toutefois, on reste sur les conseils de base dans le monde de la déco : optez pour des couleurs claires si la pièce est petite, peignez un mur de couleur plus vive pour donner de la profondeur à la salle de bain, favorisez les tons lumineux pour voir correctement lorsque vous vous apprêtez… Vous trouverez de nombreuses astuces sur www.nidide.fr si vous avez besoin d’idées déco et aménagement.

En termes de finition, vous avez plusieurs possibilités : peinture brillante, satinée ou mat.

  • Finition brillante : elle réfléchit la lumière, illumine la pièce, résistez davantage à la condensation. Toutefois, le mur doit être parfait, car le brillant fait ressortir les défauts.
  • Finition satinée : c’est la finition idéale puisque le film intégré à sa composition résiste à la condensation.
  • Finition mat : on évite ce type de finition étant donné qu’elle peut se lustrer à cause de l’humidité. Certains architectes préconisent tout de même la finition mat pour le plafond afin de camoufler les défauts.

Ainsi, on favorise la finition satinée, voire brillante si le mur ne présente aucun défaut. De cette façon, la peinture tiendra mieux, car ce type de finition résiste à la chaleur et à la condensation.

Quelles couleurs privilégier ? 
Source : shutterstock.com

Comment s’y prendre ?

Pour peindre un mur de salle de bain, il n’y a pas de règle universelle. Tout dépend du support de base. Si vous avez un mur peint avec du glycéro, il est primordial de poncer le mur avant de passer à la sous couche, autrement la peinture acrylique n’accrochera pas. En fonction du support de base, les étapes successives demeurent similaires :

  • Retirer les moisissures avec de l’eau de javel ou un produit antifongique.
  • Vider la pièce et préparer les surfaces (gratter la peinture écaillée, reboucher les trous et les fissures, poncer pour lisser).
  • Nettoyer la surface avec une solution détergente pour enlever tout résidu graisseux et rincer à l’eau froide.
  • Protéger le sol avec des draps, des bâches, des sacs plastiques autour du pommeau de douche, etc. Placer du ruban adhésif autour des surfaces à protéger (carrelage par exemple).
  • Peindre le plafond en premier afin de ne pas gâcher votre travail en cas de coulure.
  • Peindre les murs.
  • Peindre les boiseries (plinthes, cadres de fenêtre et de porte).
  • Laisser sécher le temps indiqué sur le pot de peinture.
  • Ranger et remettre le mobilier en place.

En tant que débutant, il est conseillé de bien s’organiser pour ne pas faire de faux-pas ! Préparez tout le matériel en amont et n’hésitez pas à vous faire aider si c’est la première fois que vous peignez une salle de bain !